More

More

Coralie Lhote

Dimensions variables

Installation

2018

Tel un essaim de créatures organiques improbables, More se propage. Être trouble, cette installation est une forme de prolifération immanente. L’installation se répand en suivant le principe du rhizome ; elle se répète dans l’espace. N’importe lequel de ses points peut être connecté à un autre, et doit l’être. Chaque pièce fait l’objet d’un rituel de création. Une production continue d’un simulacre du vivant fait de gestes répétitifs. L’artifice s’exhibe. Ces fragments prennent des formes et des contenus anthropomorphes. La matière première rend perceptible l’esquisse des empreintes du corps. Sa forme modelée évoque aussi bien une épidémie croissante que des fragments de corps en exaltation ou encore une accumulation excessive de boules à facettes, objet fétiche du mouvement. De par la répétition de cette figure imaginaire, More possède une souplesse de propagation dans le lieu qui rend possible sa transformation permanente.

Encore et encore, More se métamorphose et accroît. Ce multiple est semblable à une constellation artificielle. L’intention est de se hasarder dans un univers biomorphique et ambigu et de susciter la curiosité. S’approcher, percevoir, découvrir, toucher, tournoyer autour et en son sein. Saisie d’une foule en transe.