Bodies whithout lines

Bodies whithout lines

Coralie Lhote

70 x 50 cm

Sérigraphies sur papier

2018

Bodies without outlines est l’image d’une métamorphose. Chaque tirage est unique. On plonge dans ces lieux nocturnes où les corps sont sans contours après minuit. Dans le noir, ces corps en mouvement, androgynes et fétichisés, enveloppés de strass, se confondent. L’ambiguïté défait le tracé du corps. Les lignes se troublent. Les courbes s’entrecroisent. Cet entremêlement laisse apparaître de-ci de-là des formes corporelles indéfinies. Un corps unique fait d’un assemblage de genre. La transition se veut fluide entre le féminin et le masculin. La sensation réelle serait celle d’une ivresse dansante. C’est une allure protéiforme. Ça ondule. Ça ne se clôture pas, c’est une surface trouble. Le désir d’émancipation anime ce corps comme en extase. Cette transe oscille entre une apparence sage et confuse et une orientation sourdement charnelle et subversive. Les lignes sont maintenant loin de la peau. Cette chair devient sculpturale. Immatérielle. Ces impressions sont l’expression d’un désir ambigu, qui se meut entre lascivité et liberté.