Vincent Lo Brutto

La pratique artistique de Vincent Lo Brutto s’articule autour de recherches sur les sciences physiques, les perceptions, les esthétiques et le rapport que ces dernières entretiennent au Temps. A travers la production de formes élémentaires, l’artiste pense les moyens de matérialiser un équilibre perpétuel.

Avoir conscience que les œuvres n’existent pas uniquement pendant, mais également avant et après leurs temps d’expositions, implique une réflexion sur la protection, l’immunité, le transport et la préservation. Parallèlement à l’institution muséale et son devoir de conservation, Vincent cherche à affranchir sa production du temps et de son empreinte. Cette ambition est née d’une logique d’optimisation et de contrôle total sur l’œuvre d’art et son environnement.

Cette quête d’infini sculptural, s’exprimant au travers d’expériences formelles, aux frontières de nos conceptions physiques, explore la réalité et les supposés vérités de notre monde, là où notre perception viendrait narguer notre logique.

Sans titre (bar PMMA noir), médium (MDF), verre extra-blanc, glycérine, verre borosilicate, polyméthacrylate de méthyle (PMMA), 180 x 60 x 20 cm, 2019

Orbites, acide polylactique (PLA), polychlorure de vinyle (PVC), verre, eau, béton, 68 x 12 x 18 cm, 2018